Actualités régionales

Drame de Gênes : les quatre victimes françaises originaires d'Occitanie

16 août 2018 à 11h05 Par Loris Galofaro
39 personnes sont mortes dont 4 Français.
Crédit photo : DR

Quatre Français dont trois de la région toulousaine et un d'Orange dans le Vaucluse font partie des victimes de Gênes, en Italie. Tous étaient partis de Toulouse, Montpellier et Nîmes pour se rendre à un festival de techno. Tous les quatre formaient un groupe qui voulait s'amuser à un festival de musique Teknival à Florence, en Italie... Mélissa (22 ans), son copain Nathan (20 ans) et leur amie Axelle (19 ans) viennent de la région Occitanie, côté Midi-Pyrénées. Ils ont emprunté l'A9 jusqu'à Nîmes pour faire monter dans leur voiture William (22 ans) qui est lui originaire d'Orange, dans le Vaucluse.
Le dernier bilan du ministère français des Affaires étrangères fait état de quatre Français tués, contre trois précédemment. Le dernier bilan de la catastrophe s'élève à 39 morts, 15 blessés et plusieurs disparus, selon les autorités italiennes.

L'Etat d'urgence pour douze mois

Ce jeudi, les grues et les pelleteuses continuent de déblayer les décombres du pont effondré pour laisser les chiens rechercher des traces de survivants ou de nouvelles victimes.

L’Etat d’urgence a été décrété pour douze mois en Italie aprèsla tragédie de mardi dernier ; cinq millions d’euros d’aides ont déjà été débloquées.

La société d’autoroute qui gère le viaduc est dans le collimateur du gouvernement italien. Le ministre des transports veut lui retirer sa concession... et des sanctions financières seront demandées à hauteur de 150 millions d’euros.


Sachez qu'en France, 7% des ponts présentent un risque d’effondrement selon un rapport. La ministre des transports Elisabeth Borne a annoncé une loi de programmation des infrastructures d’ici la rentrée pour mieux contrôler l’entretien des routes.