Espagne : le Premier ministre Rajoy destitué, Sanchez prend le pouvoir

01 juin 2018
Par Florian Trillon
Les affaires de corruption du Parti Populaire ont eu raison de leur président, Mariano Rajoy. L'ex-Premier ministre espagnol tombe en même temps que son parti, considéré comme le premier parti d'Espagne en terme d'adhérents.

Les députés espagnols avaient adopté ce vendredi une motion de censure à l'encontre de l'ex-Premier ministre. Le principal intéressé avait déjà annoncé la défaite avant le vote du Parlement.


"Ce fut un honneur d'avoir présidé le gouvernement espagnol et de laisser l'Espagne dans un meilleur état que celui dans lequel je l'ai trouvée. J'espère que mon remplaçant pourra dire la même chose à son tour […] Nous pouvons présumer que la motion de censure sera adoptée. En conséquence, Pedro Sanchez va être le nouveau président du gouvernement"


Le verdict est tombé après 11 heures. La majorité absolue était fixée à 176 votes. 180 députés étaient pour, 169 votes contre, et un député s'est abstenu.

(Source : El Pais)


Pedro Sanchez, nouveau Premier ministre


Le socialiste (PSOE) Pedro Sanchez prend donc le pouvoir dans une instabilité politique très précaire. Avec seulement 84 sièges sur 350 à la Chambre Basse du Parlement, le PSOE devrait avec de nombreuses difficultés à gouverner. Il se peut que des élections législatives anticipées soient proposées pour gérer cette succession.

Une page se tourne en Espagne, Mariano Rajoy était au pouvoir depuis 2011, avec des nombreuses crises politiques, économiques et sociales à son actif. La récession, les blocages politiques ainsi que la tentative d'indépendance de la Catalogne ont profondément marqué son mandat.