Grève à la SNCF : les cheminots reçus à Matignon

Les syndicats de cheminots entendus par Edouard Philippe - DR
07 mai 2018
Par Loris Galofaro
Depuis ce lundi matin, le Premier Ministre reçoit les syndicats de cheminots à Matignon. Il s'entretiendra ensuite le patron de la SNCF Guillaume Pépy, des associations d'usagers mais aussi des représentants des Conseils régionaux.

C'est une première depuis le début de la grève des salariés de la SNCF. Edouard Philippe échange depuis ce lundi matin avec les représentants syndicaux sur la réforme du ferroviaire, voulue par le Gouvernement mais fortement contestée par l'ensemble des syndicats. Ces derniers protestent contre un texte jugé inutile et stigmatisant. De son côté, l'exécutif n'en démord pas ; la réforme sera bien adoptée.

 

La reprise de la dette, au coeur des débats

Mais pourquoi Edouard Philippe a-t-il accepté de recevoir les syndicats, sachant qu'il restera inflexible sur la réforme ? Sûrement pour évoquer la reprise par l'Etat de la dette ferroviaire. Il s'agit en tout cas d'un souhait de la part des représentants des cheminots. Le patron de la CGT Philippe Martinez demande "des choses précises" sur les modalités de reprise des presque 50 milliards d'euros de dette portés par l'entreprise ferroviaire.

 

La grève reprend, elle se poursuit chez Air France

Mais ces discussions ne font pas trop avancées les choses... les syndicats se disent prêts à prolonger le mouvement de grève pour l'été prochain. A noter que la huitième vague de la grève perlée des cheminots démarre en fin de journée. Elle se poursuivra demain mardi et mercredi pour s'achever jeudi au petit matin.

Dans les airs, la grève se poursuit aussi chez Air France, avec 85% des vols assurés aujourd'hui. Des perturbations à prévoir notamment à l'aéroport Montpellier-Méditerranée et à celui de Perpignan-Rivesaltes. Le président de la compagnie avait d'ailleurs présenté sa démission vendredi dernier.