Jean d'Ormesson est mort à 92 ans

DR
05 décembre 2017
Par Loris Galofaro
L'écrivain français a succombé à une crise cardiaque cette nuit chez lui à Neuilly-sur-Seine, en région parisienne.

Il était le maître des mots, l'un des plus grands défenseurs de la langue française. L'"immortel" Jean d'Ormesson était donc bien mortel. Il s'en est allé dans la nuit et laisse derrière lui un héritage littéraire considérable : 9 prix lui ont été descernés dont le Grand prix du roman de l'Académie française pour La Gloire de l'Empire, son tout premier en 1971.

Il fut aussi dans sa vie directeur général du Figaro, de 1974 à 1977... et surtout élu à l'Académie Française le 18 octobre 1973 au 12e fauteuil (celui de Jules Romains). Grand-croix de la Légion d'Honneur, il séjournait assez souvent près de Pézenas, dans un domaine viticole de Lézignan-la-Cèbe pour se reposer.

Jean d'Ormesson était aussi marié à Françoise Béghin depuis avril 1962. Une fille est née de cette union, Héloïse, aujourd'hui éditrice.