L'A75 restera gratuite assure le gouvernement

31 mai 2018
Par Florian Trillon
L'A75 sera-t-elle payante ? Depuis plusieurs années, la rumeur revient sans cesse, et les automobilistes craignent de payer entre Clermont-Ferrand et Béziers. Hier 30 mai, le gouvernement par l'intermédiaire de la Secrétaire d'État auprès du Ministre de la Transition écologique et solidaire a assuré que l'A75 restera gratuite.

Brune Poirson, la secrétaire d'Etat de la Transition écologique et solidaire, a été catégorique lors de la session des questions au gouvernement ce mercredi : l'A75 restera gratuite. 

"Pour ce qui est de l'autoroute A75, soyez rassuré, il s'agit d'une autoroute récente qui a été conçue pour désenclaver les territoires ruraux et notamment le Massif central. Il n'y a donc absolument aucune intention de l'Etat de mettre cette autoroute à péage pour les automobilistes" - Brune Poirson

 

 

 

 

Cependant, Brune Poirson rajoute : "le code de la voirie routière autorise déjà la mise à péage des voiries du réseau national sous statut autoroutier. C'est pour cela qu'on y recours, quand c'est nécessaire". Si des travaux doivent être entrepris sur l'A75, il est possible que l'autoroute soit payante. La Secrétaire tient à nous rassurer en estimant que l'A75 reste très récente et que les intentions de l'Etat sont de conserver cette autoroute gratuite.

Cette année, c'est la CGT le 22 mai qui avait relancé la rumeur d'un tronçon payant. D'autant plus incompréhensible selon les automobilistes qui payent le viaduc de Millau, toujours seul péage de l'A75.