La revue de presse

DR
13 septembre 2017
Par Loris Galofaro
6h35, 7h35 et 8h35, c'est votre nouveau rendez-vous de la rentrée sur RTS : la revue de presse.

Nous sommes le mercredi 13 septembre, comme chaque matin nous relevons les titres principaux de la presse régionale.

On évoque encore pas mal aujourd’hui sur la mobilisation de rentrée des syndicats, contre la réforme du code du travail…

« Première mobilisation importante contre la loi travail » pour l’édition montpelliéraine du MIDI LIBRE.

« Rentrée sociale réussie contre la réforme du code du travail » pour les nîmois.

Ou encore « Travail, la colère est en marche », c’est la UNE de l’INDEPENDANT ce matin…

On rappelle que 200.000 personnes ont manifesté hier en France.

Autre titre de l’actualité, la colère des forains, hier après-midi sur les routes… des opérations escargot étaient programmées sur l’A9 autour de Perpignan et de Montpellier. Et sur l’A7 entre Orange et Avignon. C’est à lire dans le METROPOLITAIN.

Pour OBJECTIF GARD et VAUCLUSE MATIN, zoom sur l’interpellation du corbeau dans l’affaire de la disparition de Lucas Tronche à Bagnols sur Cèze. Il sera jugé le 18 octobre.

Et puis le 20 MINUTES s’arrête sur le projet du futur quartier Cambacérès à Montpellier avec au menu gare TGV, stade de foot ou encore parc près d’Odysséum…

Egalement dans la presse régionale ce matin, l'interview d'Elsa.

Cette jeune femme a 13 ans, jusque là rien d’anormal… mais a poussé les portes de la faculté Paul-Valéry de Montpellier… pour suivre une licence d’audiovisuel.

Tout au long du papier sur le MIDI LIBRE, on revient sur les épisodes importants de cette surdouée… on sait d’abord qu’elle affiche un quotient intellectuel de 146,25…

En maternelle, elle savait déjà lire et écrire et s’ennuyait… mais une psychiatre a refusé qu’elle saute une classe… Les parents d’Elsa ont donc décidé de la déscolariser… elle a donc jusqu’à maintenant appris à son rythme, par correspondance…

Et l’été dernier, elle a passé un BAC Littéraire en candidat libre dans un lycée de Pointe-à-Pitre… qu’elle a obtenu avec brillot. Elle est donc la plus jeune bachelière 2017.

Dans ce papier également, on fait la connaissance de sa maman… et on comprend mieux les facultés intellectuelles de la fille.

Un entretien à lire ce matin en PAGE 2 du MIDILIBRE Montpellier.