Revue de presse

La revue de presse du 20 juin

20 juin 2018 à 12h02 Par Loris Galofaro
Crédit photo : La revue de presse de la rédaction RTS tous les matins - DR

Dans l'actualité de ce mercredi : le jeu de l'olive fait des ravages dans le Biterrois, la poursuite ou non de la grève à la SNCF divise les syndicats, le limogeage de Virginie Calmels de la vice-présidence des Républicains fait réagir jusqu'à Nîmes ou encore les Français sont hostiles à la corrida...

« Le jeu de l’olive vire à la violence sexuelle » avec récemment un collégien du Biterrois agressé. Une pratique malsaine qui est en vogue chez les ados. Dossier complet dans le Midi Libre ce mercredi.

La poursuite ou non de la grève à la SNCF divise les syndicats... la CGT et Sud Rail sont pour, l’UNSA souhaite pour sa part stopper le mouvement... retour sur la réunion intersyndicale d’hier dans La Provence.

Le limogeage de Virginie Calmels fait décidément réagir chez les Républicains. L’adjoint au maire de Nîmes Laurent Burgoa appelle à « rassembler au lieu de diviser » dans Objectif Gard. Même position que l’ancien président Sarkozy quelques jours plus tôt.

A Narbonne, « l’équation du stationnement pourrait enfin être résolue » pour l’Indépendant, qui fait un état des lieux 6 mois après la mise en place du dispositif.

Les sports, avec le handball et les clubs français « joueront dans les poules hautes » la saison prochaine en Ligue des Champions. L’EHF l’a confirmé cette semaine... Montpellier, récent vainqueur, mais aussi le finaliste Nantais et le Paris Saint-Germain sont concernés... le tirage au sort des groupes sera effectué le 29 juin. A lire sur Métropolitain.

 

Et puis également dans la presse ce matin, les Français se disent hostiles à la corrida.

Trois sur 4 sont favorables à la suppression des courses avec mise à mort des taureaux selon un sondage commandé par la Fondation Brigitte Bardot, hostile à cette pratique.

L’enquête a même débuté en 2015, initiée par Alliance Anticorrida...

Très exactement, à fin mai 2018, 74% des Français sont pour la suppression des corridas et 26% opposés...

C’est sensiblement pareil pour le sud-est où l’on retrouve le Vaucluse.

Le sud-ouest et donc l’Occitanie sont plus partagés, même si l’écart est tout de même important : 63% pour et 37% contre...

Le détail de cette enquête à retrouver ce matin sur Midi Libre.