La revue de presse du 23 février

La revue de presse de la rédaction RTS tous les matins - DR
23 février 2018
Par Loris Galofaro
Dans l'actualité de ce vendredi, la vague de froid qui traverse la France, la grève chez Air France avec des perturbations à Montpellier, une nouvelle chance de médaille olympique pour Martin Fourcade en biathlon et puis un label sur l'égalité entre les hommes et les femmes pour l'hôpital de Thuir dans les Pyrénées-Orientales.

Midi Libre évoque un froid sibérien qui arrive sur la France... l’épisode glacial débute dès cette fin de semaine... notre région sera cependant moins touchée que d’autres...

La grève chez Air France... avec encore des perturbations à prévoir aujourd’hui... 2 vols vers Paris Orly sont annulés ce matin, au départ de Montpellier... tous les détails à retrouver dans Métropolitain.

La future prison de Nîmes aurait peut-être trouvé son nouveau terrain. Sur Objectif Gard, il s’agirait de terres d’une dizaine d’hectares situées près du Camp des Garrigues.

Nouvelle chance de médaille pour Martin Fourcade aujourd’hui à Pyongchang... le biathlète catalan va tenter de rafler une 4e breloque en or en relais... c’est à lire dans l’Indépendant.

La Provence revient naturellement ce matin sur la qualification de l’OM pour les 8e de finale de l’Europa League hier soir, malgré une défaite 1-0 contre Braga au retour. Lyon est aussi passé. Le tirage au sort cet après-midi 13h.

Sur le site de TF1, Uzès remporte le concours du plus beau marché d’Occitanie... avec plus de 40% des voix, il a devancé les Halles de Narbonne et de Sète...

Dans la presse également... l’hôpital de Thuir dans les Pyrénées-Orientales est un exemple...

Un exemple en ce qui concerne l’égalité entre les femmes et les hommes... il s’agit du premier établissement de santé labellisé « Egalité »...

Dans le Midi Libre, l’interview de la directrice de l’hôpital... pour elle, « ce n’est pas une question d’homme ou de femme, tout le monde y gagne »...

Par exemple, les vœux 2018 étaient très engagés... avec des photos du personnel sur des affiches... et plusieurs messages écrits... « en faveur de l’égalité et contre le sexisme ».

La structure compte 1.000 agents dont 70% de femmes... et dans les instances de direction et de dialogue social, la parité parfaite est respectée.

Reportage donc en page régionale du quotidien ce matin.