Revue de presse

La revue de presse du 24 juillet

24 juillet 2018 à 10h45 Par Laurent Aubry
Dans l'actu de ce mardi, l'affaire Benalla, bien sûr, des croix arrachées sur les sommets des Pyrénées catalanes, un jeune narbonnais de 19 ans condamné pour incendie volontaire. Et à Nîmes, des migrants jugés pour tentative d'évasion du centre de rétention...

"L’étau se resserre autour de l’Elysée" un titre qu'on retrouve notamment à la une de Midi Libre ce matin après les premières auditions par la commission d’enquête de l’Assemblée nationale, hier. "Le rôle de l’Elysée au cœur des auditions", le titre de Vaucluse Matin, en référence bien sûr à l’affaire Benalla. 

"Qui a arraché les croix des sommets catalans ?" La question est posée par L’Indépendant après des actes de vandalisme ces derniers jours sur les croix du Carlit et du Cambre d’Aze.  Elles ont été sciées et jetées dans le vide. Ce n’est pas la première fois que cela arrive.

Vaucluse Matin évoque la polémique après une homélie de Monseigneur Cattenoz, l’archevêque d’Avignon. Un sermon dans lequel il a notamment critiqué le mariage pour tous.

Dans Objectif Gard, une tentative d’évasion au centre de rétention de Nîmes. Des migrants sur le point d’être expulsés vers leur pays d’origine ont été incarcérés après avoir tordu des barreaux en  forme de pare-soleil. Eux expliquent que c’était pour mieux voir les femmes passer dans la rue. Ils doivent comparaitre aujourd’hui devant la justice.

A Narbonne, Midi Libre et L'Indépendant reviennent sur la condamnation à 6 mois de prison ferme d'un ancien pompier volontaire. Un jeune homme de 19 ans jugé responsable de l’incendie qui a détruit 60 hectares de végétation le 10 juillet à Treilles. Devenu vigie pour surveiller les départs de feu, il a déclaré qu'il s'ennuyait. Le coût de l'intervention a été estimé à 300.000 euros...