Revue de presse

La revue de presse du 25 juin

25 juin 2018 à 09h27 Par Loris Galofaro
Crédit photo : La revue de presse de la rédaction RTS tous les matins - DR

Dans l'actu de ce lundi ; le début du procès du violeur des balcons aux assises d'Avignon, le cadavre d'un piéton retrouvé dans le Biterrois, les bombes frappaient le bassin de Thau il y a 74 ans ou encore la Coupe du Monde avec 6 changements annoncés dans le 11 de Didier Deschamps...

La Provence titre sur le début d’un procès ce matin aux assises du Vaucluse... celui d’Abdelhamid Zouhairi, surnomme le violeur des balcons. Il avait semé la terreur dans des résidences entre Aix en Provence et Avignon de 2013 à 2015.

Sur Métropolitain, le cadavre d’un piéton retrouvé par un promeneur hier, au nord de Béziers. Une autopsie est programmée dans la journée.

Devoir de mémoire sur le Midi Libre... il y a 74 ans jour pour jour, Sète et le bassin de Thau étaient sous les bombes... c’était le dimanche 25 juin 44, à partir de 9h45.

L’indépendant nous affirme ce lundi que la tramontane n’est plus le vent le plus violent des Pyrénées-Orientales... 7 ans d’observations dans la baie de Banyuls révèlent des vents du sud plus puissants.

La Coupe du Monde de foot sur Vaucluse Matin, avec 6 changements annoncés dans le onze de Didier Deschamps demain contre le Danemark... notamment Steve Mandanda qui devrait remplacer Hugo Lloris dans les buts.

Le carton de l’Angleterre 6-1 face au Panama hier soir. Les Anglais qui joueront la première place de leur groupe cette semaine face aux Belges.

 

Egalement dans le Midi Libre ce lundi, dossier spécial sur le « made in France », pas toujours si français

Depuis des années, le consommateur est incité à privilégier la production française, mais certains agriculteurs et négociants ne jouent pas le jeu... ils surfent sur la vague en faisant passer de la marchandise étrangère pour occitane ou provençale...

Chez les espagnols par exemple, les productions sont deux fois moins chères qu’en France... ce qui encourage certaines personnes malhonnêtes à tromper le consommateur.

Et même si une charte de bonne conduite a été mise en place en 2015 pour éviter ces pratiques douteuses, de la triche est constatée par les producteurs honnêtes.

Dossier spécial et exemples concrets donc dans le Midi Libre ce matin.