Revue de presse

La revue de presse du 8 août

08 août 2018 à 09h30 Par Laurent Aubry
Dans l'actu de ce mercredi, une héraultaise accusée d'avoir tué sa mère clame son innocence. Le décès du petit garçon gravement blessé après la chute d'un arbre dans le Gard. Le temps encore à la une. Après la canicule, les orages et la baisse des thermomètres. Dans les Pyrénées-Orientales, les pompiers prêts à affronter les incendies de végétation.

« L’institutrice nie avoir tué sa mère ».  Le titre de Midi Libre ce matin à propos de cette héraultaise de 40 ans qui est soupçonnée de matricide. Sa maman a été découverte sans vie à son domicile de Lunel en décembre dernier. Sa fille clame son innocence. Hier sa demande de remise en liberté a été étudiée par les juges de la Cour d’appel de Montpellier. Leur décision est attendue demain.

Le petit garçon de 3 ans grièvement blessé par la chute d’un arbre est mort. Le site de France 3 Occitanie revient sur ce drame survenu dans la nuit de dimanche à lundi dans un camping de Rochegude dans le Gard. La petite victime a succombé hier à ses graves blessures.

La météo au cœur de l’info en ce moment. « La canicule, puis la sécheresse » en une de Vaucluse Matin. La Provence de son côté annonce les orages attendus demain et la baisse sensible des températures après la période de fortes chaleur sur la région ces derniers jours.

«  Les pompiers catalans sur le pied de guerre ». Ce matin, L’Indépendant se penche sur les mesures anti incendies dans les Pyrénées-Orientales, la situation est sensible en ce moment sur le département. Le dispositif en place a été présenté hier.

Midi Libre édition Nîmes prévient: "Il va falloir lever sérieusement le pied sur le périphérique". Un radar chantier vient d’être installé sur le boulevard Salvador-Allende. Où la limitation de vitesse à 50 km/h est très rarement respectée, semble-t-il.

Toujours dans le Gard, et toujours sur la route, une histoire qui s’est passée hier à Saint-Ambroix à la mi-journée. Le conducteur d’une magnifique Porsche s’est garé et il est parti s’installer à la terrasse d’un café. Petit problème, le conducteur qui pensait avoir stationné sa voiture sur un parking, s’était en fait installé en plein milieu d’un boulevard qui traverse la commune. Conséquence, un bouchon énorme ce qui est inhabituel à Saint-Ambroix et des automobilistes très en colère. Le conducteur a été retrouvé, il ne s’est pas montré très sympathique avec les gendarmes et en plus il était en état d’ivresse. Le belge de 47 ans a été placé en garde à vue.