Actualités régionales

Les bons plans pour mieux résister à la chaleur

30 juillet 2018 à 09h50 Par Laurent Aubry
La canicule s'installe pour une période qui devrait être longue. Comment lutter au mieux contre les grosses chaleurs. Et les bonnes pratiques à adopter pour éviter les "coups de chaud" qui peuvent être dangereux...

Pour traverser cette période de fortes chaleurs, il y a une série de conseils à suivre qui paraissent évidents, mais qu'on a souvent tendance à oublier. 

Une hydratation suffisante et régulière

Buvez régulièrement de l’eau sans attendre d’avoir soif. Et évitez l'alcool qui déshydrate.

Mangez en quantité suffisante, mais sans excès.

N'hésitez pas à vous mouiller le corps plusieurs fois dans la journée, notamment la tête et les avant-bras.

Privilégiez les endroits frais et évitez les efforts aux heures les plus chaudes.

Dans les logements, fermez les volets et les fenêtres pendant la journée et rouvrez-les en début de soirée quand les températures baissent.

Evitez de sortir aux heures de fortes chaleurs, entre 11 heures et 16 heures. Et privilégiez, si possible, les lieux frais (centre commerciaux, cinémas..). Les efforts physiques sont à limiter au maximum. Les travailleurs exposés à la chaleur doivent veiller plus que les autres à être bien hydratés.  

A l'extérieur, habillez-vous léger et protégez vous du soleil.

Prévoyez des vêtements amples, confortables et surtout légers.

N'oubliez pas les chapeaux ou casquettes et chaussez des lunettes de soleil pour éviter les éblouissements.

En voiture, installez des pare-soleil et hydratez-vous régulièrement.

Préoccupez-vous des personnes fragiles. 

Personnes âgées, dépendantes ou handicapées, nourrissons et enfants en bas-âge. Ils sont plus vulnérables. Une surveillance accrue est nécessaire.

N'hésitez pas à visiter ou à prendre des nouvelles des personnes de votre voisinage ou de votre entourage familial.

Sachez détecter les signes inquiétants

La déshydratation peut rapidement toucher certaines catégories de la population,  notamment les personnes âgées. Les signes qui doivent vous alerter:

  • Modification du comportement habituel, grande faiblesse, grande fatigue, difficulté inhabituelle à se déplacer.
  • Maux de tête, étourdissements, vertiges, troubles de la conscience, voire convulsions.
  • Nausées, vomissements, diarrhée, soif.
  • Crampes musculaires.
  • Température corporelle élevée (supérieure à 38,5°C).
  • Agitation nocturne inhabituelle.