Actualités régionales

Occitanie : concertation citoyenne sur l'alimentation

12 juin 2018 à 12h30 Par Loris Galofaro
Crédit photo : 40.000 habitants d'Occitanie ont déjà répondu - DR

Lancée il y a quelques semaines, la grande concertation citoyenne de la région Occitanie sur l'alimentation se poursuit jusqu'à la fin du mois. Objectif, répondre à une demande sociétale de plus en plus forte.

La mal-bouffe trop présente

L'alimentation est la première activité économique de la région Occitanie avec plus de 165.000 emplois et 82.515 exploitations, elle est aussi un enjeu vital. En vingt ans, les modes de consommation ont bien évolué avec de moins en moins de repas élaborés.

  • Le temps de préparation du dîner est passé en semaine de 42 à 28 minutes et le week-end de 60 à 37 minutes.
  • 26% du budget alimentaire est dépensé hors du domicile contre 14% il y a cinquante ans.
  • L'eau ne constitue que la moitié des boissons consommées par les enfants.

Les habitudes changent

Mais selon une enquête de l'UFC Que Choisir, 63% des citoyens affirment se soucier d'une agriculture plus respectueuse de l'environnement et 50% souhaitent des produits alimentaires plus durables. Mais depuis une vingtaine d'années, il y a une évolution du type de produits consommés :

  • Moins de viande, de légumes et toujours plus de produits transformés et sucrés.
  • La consommation de poisson, d'oeufs et de laitages stagne aujourd'hui.
  • L'alcool se consomme à l'extérieur

 

On notera aussi une modification dans les habitudes d'approvisionnement :

  • Baisse de la fréquentation dans les supermarchés.
  • Hausse dans les commerces spécialisés (boucheries, poissonneries, etc...) et des drives.

 

Enfin, si le consommateur a de moins en moins le temps de faire ses courses, il souhaite privilégier les circuits courts et le biologique. Les différents scandales sanitaires ont conduit à la méfiance. C'est dans ce sens que la concertation citoyenne est lancée ; définir un circuit privilégié entre le producteur et le consommateur. Répondez au formulaire en cliquant ici. Vous avez jusqu'à la fin du mois de juin.