Actualités régionales

Trop de pollution plastique en Méditerranée !

08 juin 2018 à 14h30 Par Léo Fichou
Crédit photo : Un tas de déchets plastiques, sur la plage, en bord de mer. - Olivia Köhler

Comme chaque année, le 8 juin est consacré à la Journée mondiale de l'océan. Un journée pour célébrer la beauté et la richesse des océans. Mais aussi pour rappeler l'importance de les préserver face à la pollution. Une pollution de plus en plus présente dans les mers et océans.

La mer Méditerranée représente seulement 1% des eaux du globe. En revanche, elle compte environ 7% de tous les microplastiques (plastiques de moins de 5mm) soit 1,25 million de fragments par km². À titre de comparaison, il y a près de quatre fois plus de microplastiques en Méditerranée que dans "l'île de plastique", dans le Pacifique Nord.

La cause principale de cette pollution massive ? 

80% de toute la pollution des océans provient des déchets qui proviennent de la terre. Le nombre de touristes l'été en Europe ne cesse d'augmenter, environ 200 000 de touristes en plus. Le nombre de déchets retrouvé en mer Méditerranée augmente lui aussi. Selon le rapport de WWF France, la hausse est estimée à 40%. 

La mer Méditerranée est "la mer la plus fermée du monde" explique la Présidente de WWF France, Isabelle Autissier sur FranceInfo, avant de rajouter que c'est une véritable "piège de plastique". Les échanges avec les autres océans sont très faibles. Ce qui n'arrange pas la chose puisque les déchets restent en Méditerranée.

Nicolas Hirel, conservateur à l'aquarium Planet Océan de Montpellier nous rappelle que nous sommes tous responsables de la préservation des océans.

Nicolas Hirel - Conservateur de l'aquarium Planet Océan

 

L'organisation mondiale de protection de la nature, WWF, dénonce dans un tweet la pollution importante en Méditerranée. Une vidéo explique les causes principales de cette pollution. Mais il n'est jamais trop tard, "une mer Méditerranée sans plastique, c'est possible !". La Présidente 

 

  

Les animaux, premiers touchés...

8 millions de tonnes de plastiques par an se retrouvent dans les océans et dans les mers. Les animaux sont les premiers touchés. Chaque année, environ 1 million d'oiseaux et 100 000 mammifères perdent la vie à cause de cette pollution. D'autres n'en meurent pas mais en souffrent toute leur vie, à l'image de cette tortue, prise au piège dans un emballage plastique...

 

En avril dernier, un cachalot a été retrouvé échoué sur une plage en Espagne. L'animal avait dans son estomac environ 9 mètres de ligne de pêche et deux pots de fleurs... Les oiseaux et les poissons aussi sont touchés, ils pensent manger des insectes, des crevettes et des planctons mais en réalité, ils avalent des microparticules colorées. Et par la suite, vous qui mangez du poisson, vous mangez aussi du plastique...

 

Vers la fin des pailles plastiques ?

La député de l'Hérault, Emmanuelle Ménard a déposé une proposition de loi sur l’interdiction des pailles plastiques. Le voici :