Actualités régionales

Véhicules électriques, la situation en 2018

13 avril 2018 à 14h50 Par Léo Fichou
Crédit photo : De nombreuses bornes de recharge sont installées partout en France. - DR

La transition énergétique a démarré depuis maintenant quelques années. En 2018, les véhicules électriques tirent leur épingle du jeu. Samedi et dimanche à Montpellier, le Rotary organise l'"Electric Mobility", le Salon des Véhicules 100% électriques.

Malgré un mauvais début d'année 2018, les ventes de véhicules électriques en France a nettement augmenté au mois de mars. En effet, 4 214 voitures 100% électriques ont été mise à la route, soit une hausse de 41,60% par rapport au mois de mars 2017. Une nouvelle preuve du bon développement du marché des véhicules électriques et de la transfomation en cours vers les voitures "zéro emmision".

L'évolution des ventes de voitures électriques depuis 2013.

 

Il y a quelques jours, en Suède, une route qui recharge les véhicules électriques en mouvement a été inaugurée. Un rail à conduction électrique a été placé au milieu de la voie sur un tronçon de deux kilomètres. Un tronçon baptisé "eRoadArlanda". Pour se recharger, le véhicule est doté d'un bras amovible qui s'abaisse et qui entre en contact avec le rail.

 

En Occitanie, comme en France, de nombreuses zones, dites "blanches", ne sont pas dotées de bornes de recharge. Cependant, au début du mois d'avril, on comptait environ 23 000 prises électriques publiques réparties sur tout le territorie national. Un chiffre qui devrait nettement augmenter au fur et à mesure des années, d'autant plus que la demande en véhicules électriques ne fait que s'accroître. 

Comme toute nouvelle technologie, les véhicules électriques ont des bons comme des mauvais points. Petit rappel de ces bons et mauvais points avec Pierre Massotte, ancien Directeur Scientifique chez IBM et organisateur du salon à Montpellier...

Pierre Massotte

 

Le Salon des Véhicules 100% électriques

Le Salon des Véhicules 100% électriques, organisé par le Rotary, débarque à Montpellier. Pour cette première édition, le Salon entre dans la démarche de la Ville d'obtenir, en 2018, le label Smart City ("ville intelligente"). Un label qui se traduit parrécompense les villes qui utilisent les technologies de l'information et de la communication pour améliorer la qualité des services et pour réduire ses coûts.

Les objectifs de cet évènement sont clairs :

  • Faire connaître les véhicules électriques disponibles sur le marché
  • Combattre les (mauvaises) idées reçues sur les véhicules électriques
  • Encourager le développement des énergies propres pour les déplacements
  • Améliorer l'insertion des personnes en situation de handicap

 

Des conférences seront tenues autour de sujets d'actualité qui touchent notamment à la mobilité et aux véhicules électriques. Rendez-vous ce samedi 14 et dimanche 15 avril sur le Parvis de l'Hôtel de Ville de Montpellier de 10h à 19h. L'entrée est gratuite.